L'Odyssée des profs

Ce site est destiné principalement aux professeurs d'histoire-géographie qui veulent partager, discuter, aider...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la palme d'or

Aller en bas 
AuteurMessage
francesco
Membre bavard
Membre bavard
avatar

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 36
Localisation : paris
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: la palme d'or   Lun 26 Mai - 14:13

Comme vous l'avez sans doute remarqué, "Entre les murs" de Laurent Cantet a reçu la palme d'or lors du festival de Cannes 2008. Il s'agit d'une adaptation du roman du même nom de François Bégaudeau.

Je ne veux pas dire mais je vais le faire quand même : la coïncidence veut que je vous ai parlé du roman (qui touche notre pratique professionnelle) et du réalisateur du film, Laurent Cantet. C'est en effet pour moi un des réalisateurs français les plus talentueux, le seul peut être qui parvient à réaliser des films politiques qui n'en ont pas l'air, c'est-à-dire des films qui se refusent manifestement à tout didactisme.

Je vous avais parlé de son film, "L'Emploi du temps", son meilleur de mon point de vue. Je n'y reviens pas... Laurent Cantet avait auparavant réalisé un moyen métrage, "Les Sanguinaires", puis le long métrage qui l'a fait connaître, le très subtil et très poignant "Ressources humaines", l'histoire d'un jeune homme d'origine populaire, diplômé de HEC, amené à "conduire" un plan de licenciement dans l'usine où travaille son père. Un quasi miracle.

Puis vint "L'Emploi du temps", déjà évoqué, qui permet à Laurent Cantet de ne pas rester figé dans l'image du réalisateur "social". Après ce film et ses splendides moments d'attente (un chef d'oeuvre dans la gestion des différents rythmes du film), LC réalise "Vers le Sud", un film portant sur le tourisme sexuel pratiqué par des femmes nord-américaines d'âge mur, qui refuse la posture morale artificielle et ses raccourcis, filme avec empathie ses personnages de femmes (superbe Charlotte Rampling), mais ne dissimule pas les rapports de force. Il aspire même à faire de son film une sorte d'étude sur les rapports de force entre le Nord et le Sud. Un film aussi admirable qu'improbable, sur un sujet très glissant.

Jusqu'à ce "Entre les murs". Là encore, le projet peut laisser sceptique. Comment adapter le roman de Bégaudeau sans l'appauvrir ? Comment éviter de reproduire ce qu'Abdellatif Kechiche a déjà magnifiquement fait dans "L'Esquive" ? Ces questions ne sont pas de pure forme, je me les pose. Réponse le 16 octobre prochain, au moment de la sortie en salle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la palme d'or
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour un étiquetage obligatoire des produits contenan de l'huile de palme
» HUILE DE PALME
» La graisse de palme
» Une huile de palme ''durable'' est-elle possible ?
» la palme du combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Odyssée des profs :: Il n'y a pas que le boulot dans la vie! :: Cinéma-
Sauter vers: